Histoires policières

Un chauffeur de camion voit le long de la route un petit bonhomme rouge pleurer. Il s'arrête et lui demande ce qui ne va pas. "Je suis rouge, je viens de Venus, je suis pédé et j'ai faim" lui répond l'étranger.
"Bon, dit le chauffeur, je peux te donner un sandwich, mais pour le reste je ne peux pas t'aider" Il donne le sandwich et poursuit son chemin. Un peu plus loin, il voit un petit bonhomme bleu, qui pleure aussi. Il s'arrête encore et demande ce qui ne va pas...Je suis bleu, je viens de Mars, je suis pédé et j'ai soif." "Je peux te donner une boite de jos-louis, mais pour le reste, je ne pourrai pas t'aider". Et il donne sa boite de jos-louis et poursuis son chemin..sUn peu plus loin il voit un petit bonhomme vert. Il s'étonne un peu et commence à en avoir marre et il crie: " Eh alors sale pédé, de quelle planète débile viens tu?"
Et le petit bonhomme lui répond: "Sûretée du Québec, papiers SVP...."

Un automobiliste qui vient de franchir un pont suspendu est arrêté par des policiers.
L'un des officiers s'approche en souriant du véhicule et tend une gerbe de fleurs au conducteur :
- Félicitations ! Votre voiture est la millionième qui franchit ce pont depuis sa mise en service il y a deux ans... Laissez-moi vous remettre ce cheque de 20.000 Euros de la part de notre municipalité.
L'homme, heureux, répond :
- Ca c'est une bonne chose, je vais enfin pouvoir me payer le permis de conduire...
Sa femme intervient aussitôt :
- Ne l'écoutez pas, monsieur le policier, il est saoul comme un cochon. Il ne sait plus ce qu'il dit...
A l'arrière du véhicule, une petite grand-mère tend l'oreille pour comprendre ce qui se passe et lance :
- Je vous l'avais bien dit qu'on aurait des problèmes avec une voiture volée

C'est un policier qui arrête un automobiliste

Flic - Bonjour Monsieur vous venez de brûler un stop, je dois vous verbaliser mais comme aujourd'hui je suis de bonne humeur, je vous offre une chance de vous rattraper.

Automobiliste - A oui que dois-je faire ??

Flic - Je vous pose 2 questions, si vous répondez juste je fais sauter votre amende.

Automobiliste - D'accord

Flic - Qu'est-ce qui a 4 roues et un volant ??

Automobiliste - Une voiture ?

Flic - Oui mais, une Toyota, une Volvo, une Mercedes... désolé je ne peux pas considérer la réponse comme bonne.

Je vous pose la 2ème question. Qu'est-ce qui a 2 roues et un guidon ??

Automobiliste - Une moto ?

Flic - Oui mais, une Suzuki, une Honda, une Kawasaki... navré mais je dois vous verbaliser.

Avant de partir l'automobiliste demande :

- Je peux aussi vous poser une question ?

Flic - Bien sur...

Automobiliste - Qu'est-ce qui fais les 100 pas sur un trottoir en mini-jupe, un petit sac en bandoulière ?

Flic - Une pute ?

Automobiliste - Oui mais, ta sœur, ta mère, ta femme ?

C'est un petit garçon qui se promène avec sa bicyclette, quand il rencontre une police monte a cheval , le police lui demande: dit-moi mon garçon, est-ce que c'est le Père Noël qui t'a donne ta bicyclette?
--le garçon lui répond oui pourquoi?
le police lui remet une contravention de 30$ en lui disant la prochaine fois tu diras au Père Noël de mettre des lumières sur ses bicyclettes.
--le garçon lui dit, dites-moi monsieur le police est-ce que c'est le Père Noël qui vous a donne votre cheval?

le police lui répond: oui mon garçon,
--alors la prochaine fois vous direz au Père Noël que le trou de cul il va en arrière pas dessus.

C'est un gars qui rencontre un gars de l'armée, alors le gars lui demande: "Vous autres les gars de l'armée, vous devez en manger de la merde?" Le gars de l'armée lui dit: "Ben ça dépend si l'armé te sélectionne, il y a 2 choix, soit qu'il te sélectionne pour rester au camps ou soit c'est pour aller te battre, si c'est pour te battre, il y a 2 choix, soit que tu te faces blessé ils te retrouvent ou soit tu te fait blessé et il te retrouve pas, s'ils te retrouvent pas il y a 2 choix, soit que tu meurs il te retrouve et t'enterre ou soit tu meurs et il ne te retrouve pas, s'ils ne te retrouvent pas, il y a 2 choix soit que tu te décompose ou soit que tu te transformes en arbre, si tu te transformes en arbre il y a 2 choix, soit que tu ne te fais pas coupé ou soit tu te fais coupé, si tu te fait coupée il y a 2 choix soit qu'il te change en papier pour écrire ou soit qu'il te transforme en papier de toilette et si c'est en papier de toilette

ben la t'en mange de la merde!"

Le o et le O

Deux gars se font arrêter pour trafic de drogue. En Cour, ils écoutent le juge...
-Vu que c'est votre première offense, je vais vous laisser une chance.
Vous n'irez pas en prison si vous arrivez à convaincre 25 jeunes de ne pas prendre de drogue.
Le lendemain les deux gars vont dans une école et, le surlendemain, ils comparaissent devant le juge.
-Et puis, combien de jeunes avez-vous convaincus?
Le premier répond : -32.
-Félicitations! Tu n'iras pas en prison! Comment as-tu fait?
-J'ai dessiné le dessin suivant : 0 o. Je leur ai dit que le premier cercle, c'est leur cerveau avant de prendre de la drogue pis le deuxième, c'est celui de quelqu'un qui prend de la drogue.
-Bonne tactique. Et toi?
Le deuxième :
-J'en ai convaincu 265.
-Wow! Comment t'as fait?
-J'ai utilisé presque le même dessin sauf que j'ai placé le o puis le O et je leur ai dit que s'ils prennent de la drogue ils vont se retrouver en prison. J'ai ensuite expliqué que le o, c'est leur anus avant d'entrer en prison et que le O, c'est après quelques mois à l'intérieur."

Miss Ferrari

Sur l'autoroute, un contrôle-radar enregistre une Ferrari à 19 Km/h.
Le policier, qui effectue le constat tape à la vitre pour demander des explications.

Au volant, une blonde lui répond en souriant :
- Je respecte les limites de vitesse indiquées sur les panneaux. Il y a inscrit "A 19", alors je vais à 19...

Le policier répond, en souriant :
- Mais non, A19, c'est le numéro de l'autoroute; ce n'est pas la limite de vitesse!

Et, regardant la passagère, il rajoute :
- Et vous devriez vous dépêcher, car votre amie a l'air d'être malade. Elle est toute blanche...

Et la blonde :
- Euh... C'est parce qu'on vient de quitter l'A 313.

Témoin témoignant…
Tout le monde étant en état d'ébriété avancée, la fête de mariage avait tourné court. A l'issue du repas, les représentants masculins des deux familles concernées en étaient venus aux mains.
La police avait finalement embarqué tout le monde et la semaine d'après, une dizaine d'hommes passaient devant le juge...
La rixe se poursuit jusque dans la salle d'audience jusqu'au moment où le juge frappe un grand coup de marteau pour calmer tout le monde. Il prend alors la parole :
- Hé bien, qui peut m'apporter une explication plausible à ce qui s'est passé ?
Un homme, avec des bandages partout, se lève et raconte :
- Moi, j'étais le témoin du marié et je peux tout expliquer. Dans notre tradition, c'est toujours le témoin qui ouvre le bal avec la mariée. J'ai donc dansé avec elle une première fois, puis comme les chansons se sont enchaînées, j'ai fait la deuxième danse, et puis la troisième... Je pense que ça a dû énerver le père de la mariée car à la quatrième danse, il a adressé un coup de pied brutal dans l'entre-jambe de sa propre fille...
Le juge, médusé, remarque:
- Waoooo ! C'est que ca a dû faire très mal...
Et le témoin explique :
- M'en parlez pas, cet abruti m'a cassé trois doigts...

Un homme avait le goût de pousser un peu sa Jaguar et atteint 170 km/h sur l'autoroute. C'est alors qu'il s'aperçoit qu'une auto patrouille de la SQ tente de le rattraper.
Il se dit alors : "Pas question que ma Jaguar puisse être rattrapée par la SQ". Il appuie à fond sur l'accélérateur pour atteindre cette fois 210 km/h.
Après réflexion, il décide de ralentir et de se laisser rattraper. Le policier s'approche, prend ses papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d'oeil à la voiture et dit :
- Écoutez, je termine mon quart et je suis fatigué. Je n'ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n'ai pas encore entendue, je vous laisse aller.
L'homme hésite un moment et lui répond :
- La semaine dernière, un policier de la SQ est parti avec ma femme ...
- Et alors! rétorqua le policier.
- Eh bien, je croyais que c'était lui qui tentait de me la ramener.

RETOUR