Voici quelques métiers de mes ancêtres

Agriculteur

Arpenteur

Avocat

Boulanger

Briquetier

Canonnier

Charpentier

Chevalier

Chirurgien

Cordonnier

Coureur des bois

Cultivateur

Écrivain

Farmer

Habitant

Homme d'armes

Huissier

Imprimeur-libraire

 

Jardinier

Jarl

Juge

Maçon

Maître de l'ordre du temple

Militaire

Notaire

Patissier

Pêcheur

Portefaix

Serrurier

Soldat

Tanneur

Templier

 

Tisserand

Tonnelier

 

Vigneron

 

Vitrier

 

Voici une liste de ceux que je n'ai pas trouvés d' images ou gifs

 

Administrateur, agent du roi, ambassadeur, apothicaire, apothicaire de la reine, armateur, arpenteur-royal,

aventurier, avoué, avoué d'un abbaye, barbottier, marchand-boulanger,bourgeois, bourgeois de falaise, bouteiller,

grand bouteiller, boutiquaire, cabaretier, calfat, camerier, capitaine, capitaine second, capitaine de chevaux-légers,

caporal, chambrier, maître-chandelier de suif, compagnon-charpentier, charpentier de grosses oeuvres, charron,

maître-charpentier, chef, maître-chaudronner, collecteur de taxe, colon de champlain, colonel, commandant,

commerçant, commis, commis-général, connétable, conseiller, conseiller du roi, constructeur d'église,

controleur général des finances, maître-cordonnier, défricheur, dignitaire de roi, domestique de palais,

domestiques des jésuites, domestiques des ursulines, maître-écrivain, écuyer, émissaire du roi, engagé,

épicier, fabriquant de tuile, farinier, fermier, fermier des moulins, maître-fourbisseur, gouverneur

grand maître de l'ordre du temple, greffrier, homme de journée, imprimeur, jointeur, juge royal, juge seigneurial,

juge d'université, laboureur, maître-lapidaire, législateur, lieutenant, lieutenant général,

premier lieutenant particulier civil et criminel, maître-maçon, maire d'un palais, maître de cérémonie,

maître d'hôtel, manoeuvre, marchand, maréchal, marguiller, marzban, matelot, menuisier, maître-menuisier,

migrant, nakharar, notaire-royal, noble, officier du roi, ondoyé sur un navire, patrice, maître-palenostrier, pilote,

pilote d'un navire, prétendant, préfet du prétoire, prévot, prévot-laïc, procureur, procureur fiscal,

procureur du parlement de paris, receveur général, régent, satrapet, satrape de roi, scieur de fond,

seigneur-curateur, seigneur de bitche, sénateur, sénéchal, sergent, servante, sinatus-consulée, sergent,

servante, soldat de la marine, soudard de guerre, syndic, tabellion, tailleur, tailleur d'habit, maître-tailleur,

teinturier, tisserand en toile, tisserand en drap, tissier, tourmaque-drongaire(commandant),

traiteur de fourrure, tuteur du roi, vignier.


Voici une liste de quelques définitions de métiers

qui sont presque inconnues ou oubliées.

 

Apothicaire: .
Celui qui fait profession de péparer et de vendre les drogues et médicaments pour les malades.

Sous Louis XIV, seuls les apothicaires vendaient du sucre. A cette époque, les apothicaires appartenaient à la corporation des épiciers.

 

ARPENTEUR
Celui dont le métier, l'office est de mesurer, arpenter les terres, mesurer les terres en arpents (ancienne mesure agraire

qui variait suivant les provinces de 35 à 51 ares).

 

Avoué
A l'époque carolingienne, homme très probablement libre et laïc, choisi par un établissement immuniste (Eglise) avec l'accord du roi (ou inversement), qui le représente en justice et exerce à sa place les fonctions judiciaires, militaires et fiscales qu'un ecclésiastique ne pouvait remplir. Au premier âge féodal, personnage généralement puissant qu'il est souvent difficile de rattacher à l'avoué carolingien. En effet, ce dernier était un « délégué ». À l'époque féodale, l'avoué lève des coutumes sur les terres d'Église au nom de la « protection » qu'il accorde.

 

Bourgeois
Primitivement homme vivant du commerce dans une agglomération. Ensuite, homme qui réside dans une ville et possède en conséquence la liberté.

Il jouit de privilèges tels que l'autonomie judiciaire et l'autonomie financière et de franchises propres à sa communauté urbaine.

 

Bouteiller

Officier du palais chargé de l'approvisionnement

 

CALFAT
Sur les bateaux en bois, le CALFAT a la délicate mission d'étanchéifier la jonction des charpentes à l'aide d'étoupes (fibres grossières de lin ou de chanvre - les vieux cordages étaient détressés pour servir de matière première) et de "brai" (mot d'origine gauloise qui signifie boue: sorte de goudron, de bitume). Calfat (calefas au XIVième siècle) vient de l'italien "calafato" lui-même venant de l'arabe

 

Camerier:

(religion) dignitaire ecclésiastique attaché au service personnel du pape

 

Connétable
Du latin constabularius, constabulus. L'un des grands officiers d'une cour princière ou royale, ayant des fonctions d'ordre militaire; parfois,

chef d'une troupe de guerriers, à pied ou àcheval,appelée constabularia

 

Chambellan ou Chambrier
Du latin camerarius. Celui qui est préposé à la chambre d'un grand, au sens de logement; par extension, trésorier d'un seigneur,

d'un roi, d'un établissement ecclésiastique.

 

Chandelier de suif:

Le chandelier, quant à lui, travaille avec du suif. Celui-ci est obtenu à partir de graisses animales fondues et clarifiées ou épurées.

Le chandelier se cantonne à la transformation du suif en chandelle.
Le terme bougie n’apparaît pas avant le XVIème siècle. À l’origine, il désigne de la cire pour cierge importée de la ville de Bougie en Algérie.

Bientôt, il remplace le terme de cierge, laissé au vocabulaire religieux.

 

Charron:

fabricant ou réparateur de charrettes et chariots

 

Chevalier
Du bas latin caballarius. Celui qui a acquis la chevalerie par l'adoubement.

C'est un noble ou gentilhomme d'un degré inférieur à celui de baron, un membre d'un ordre de chevalerie, dépendant ou fidèle d'un roi,

d'une église ou d'un seigneur, auxquels il doit des services de nature surtout militaire.

 

Chevaux-leger:

(histoire) soldat de la cavalerie légère

 

DEFRICHEUR

Ouvrier qui trie les laines avant le peignage

 

DOMESTIQUE
Les domestiques étaient très nombreux au cours des derniers siècles. Dans les actes, il est précisé chez qui travaille le ou la domestique :

en général chez Monsieur le Marquis, ou le Seigneur, ou encore chez un notable, dans une abbaye

 

Ecuyer
Du bas latin scutarius, celui qui porte l'écu; de scutum, écu, bouclier. Le titre fut porté par les jeunes nobles aspirant à la chevalerie,

qui apprenaient le métier des armes auprès d'un chevalier qu'ils servaient et dont ils portaient l'écu.

Les simples nobles et les annoblis portèrent également ce titre inférieur de la hiérarchie nobiliaire

 

Engagé: (armée) qui s'est engagé


GREFFIER

Autrefois, personne lettrée qui remplissait les fonctions de secrétaire.

 

Jarl:

au Moyen Age, titre de noblesse dans les royaumes scandinaves

 

Juré
Du latin juratus. A l'origine, bourgeois qui a prêté serment avec d'autres (conjuratio) et promis d'observer la paix et les accords conclus entre eux.

En France, membre d'un conseil d'une commune: analogue à échevin. Garde d'un métier.

 

LIEUTENANT-GENERAL
Magistrat établi par édit de mars 1667, pour veiller à la sûreté de la ville de Paris.

Par la suite des lieutenants généraux furent nommés dans les principales villes de France.

 

Maire du Palais
A l'origine, responsable de la maison du roi, chargé d'approvisionner la table royale et de superviser l'administration des domaines royaux. Le maire (major domus) dirige les officiers du palais, à l'origine "domestiques". Il devient au VIe siècle le principal personnage du royaume après le roi. Peu à peu, les derniers maires du palais mérovingiens accaparèrent les prérogatives royales et la fonction devint héréditaire : de la mainmise sur l'organisation économique de la cour, ils passent insensiblement au commandement de la garde du roi, à la tutelle de ses recommandés, à la présidence de son tribunal. La charge devenue héréditaire dans la main des Pippinides leur permit d'accéder à la royauté

 

Maître-fourbisseur:

(technologie) artisan qui fourbit des épées, qui les nettoie jusqu'à ce qu'elles brillent

 

Maître-lapidaire:

celui qui taille et polit les pierres fines et précieuses

 

Maréchal
Du latin marescalcus. Valet ou officier d'écurie; l'un des grands officiers d'une cour princière ou royale, ayant des fonctions d'ordre militaire

 

Marguillier
Du latin matricularius, garde-rôle. Le marguillier avait, dans chaque paroisse,

la charge du registre où étaient inscrits les pauvres secourus pour l'Église

 

Migrant:

personne qui participe à une migration, émigrant

 

Nakharar :

Le nakharar (en arménien pluriel nakharark, signifiant « premier né ») est un satrape héréditaire en Arménie.

Ce titre est de premier ordre au sein de la noblesse arménienne antique et médiévale.

Notaire Scribe de chancellerie

 

Officier
Du latin officialis. Détenteur d'un office, au sens de fonction relativement précise, stable et spécialisée,

ayant souvent un certain caractère public.

 

Ondoyé:

baptiseur en urgence sur un navire
Palenôstrier:fabricant de patenôtres, de chapelets

 

Patrice
Au Bas-Empire, la plus haute dignité toujours accordée au généralissime des armées romaines.

Comme celui-ci était souvent un Barbare au Ve siècle, le titre est passé à certains très hauts postes des royaumes burgonde et franc.

Il fut relevé par la Papauté qui attribua le titre de « patrice des Romains » aux premiers Carolingiens.

 

PORTEFAIX
Celui qui fait le métier de porter. Le porteur d'eau était en même temps un marchand d'eau.

Le portefaix est celui qui porte les faix, les charges, les fardeaux.

 

Préfet
Haut fonctionnaire "mis à la tête" d'un ensemble de territoires plus important qu'un comté ordinaire (Bavière, Marche de Bretagne, etc.)

à l'époque carolingienne.

 

Préfet du prétoire
Fonctionnaire du Bas-Empire au sommet de l'administration locale. En Occident, il y en a trois : en Gaule, Illyricum et Italie.

Ce poste fut maintenu en Italie au VIe siècle par Théodoric et Justinien.

Prétendant; personne qui brigue un poste, une charge, un trône

 

Prévôt
Du latin praepositus. Officier public ayant des fonctions judiciaires ou policières; agent domanial; chanoine administrant la mense capitulaire,

parfois chef d'un chapitre de chanoines; dans certains monastères, moine occupant la deuxième place, après l'abbé.

 

Procureur
En principe, représentant du roi en justice; puis représentant de quiconque a obtenu du roi (en payant une taxe) l'autorisation de plaider par procureur.

Régent: (politique) personne qui gouverne une monarchie pendant la minorité ou l'absence du souverain

 

Satrapet:

titre de gouverneur chez les anciens Perses

 

Scieur de fond :

Exécute les différents travaux d'abattage, de sciage ou de débitage, manuels ou mécaniques, permettant la production et l'exploitation de minerais et de roches. Réalise des travaux souterrains et des terrassements sur des chantiers de travaux publics. Prend en charge la globalité des travaux d'extraction, de transport et d'entretien du site d'exploitation. Veille au bon fonctionnement du matériel de production. Peut être amené à encadrer une petite équipe..


Seigneur-curateur:

(droit) celui qui exerce une curatelle, qui contrôle une personne ayant atteint la majorité mais

estimée incapable de certains actes, en particulier de gérer son patrimoine .

 

Sénatus-consulée:

( mot latin) dans l'Antiquité,celui qui disait un texte donnant l'avis du sénat romain

 

Sénateur
Membre de l'ordre sénatorial qui groupe toutes les grandes familles aristocratiques.

Ce sont de grands propriétaires dont le pouvoir politique s'accroît aux dépens de l'État romain.

Ils subsistèrent longtemps dans les royaumes barbares.

 

Sénéchal
Mot germanique désignant le plus vieux des valets. Ce domestique est d'abord un esclave, puis son statut social évolue vers la liberté.

Est aussi un des officiers de la cour mérovingienne. Ensuite: 1 - Équivalent du bailli dans les terres méridionales du Royaume de France.

2 - L'un des cinq grands officiers de la Curia Regis, chargé du service intérieur de l'Hôtel du Roi et maître des armées.

Sa puissance portant ombrage au roi, sa fonction cesse d'être remplie sous Philippe Auguste.

 

Seigneur de bitche:

(histoire) seigneurie de Bitche étant le seul territoire appartenant au duc de Lorraine

 

Sergent
Du latin serviens. Personnage chargé d'accomplir des tâches généralement subalternes, aidant le maire, le doyen ou l'intendant dans un domaine.

D'une manière générale, « celui qui sert ». Combattant de rang inférieur, à pied ou à cheval.

Le possesseur d'une tenure en sergenterie ou d'un fief de sergenterie doit des services mineurs ou spécialisés.

 

Soudard de guerre :

Le soudard est un soldat bon vivant de l'époque des croisades (1096-1291), connu pour sa rudesse, sa dureté.

 

Tabellion
Officier public faisant fonction de notaire dans les juridictions subalternes.

 


Templier:

membre de l'Ordre des Templiers, constitué par Hugues de Payns pour aider les pèlerins allant en Terre Sainte

 


Tourmaque-drongaire:

(histoire) officier de l'armée byzantine

 


Tonnelier:

celui ou celle qui fabrique des tonneaux, des récipients en bois servant généralement à entreposer ou à conserver des liquides

 


Vitrier

Celui qui coupe et pose des fenêtres

Menu

Retour